Le métier de consultant en transformation digitale de A à Z

La transformation digitale, ça vous dit quelque chose ? Bien sûr que oui ! Avec le numérique et internet, nombreuses sont les entreprises doivent repenser leur fonctionnement et engager un processus de transformation digitale. C’est là qu’intervient le consultant en transformation digitale. Il a pour but d’aider les entreprises à se réinventer à l’heure du numérique. Les plus grandes sociétés l’ont bien compris et dispose (presque) toutes d’une équipe et d’un Chief Digital Officer en interne.
Et vous, êtes-vous prêts pour une mise à jour ?
A travers cet article on vous explique pourquoi avoir un consultant en transformation digitale est devenu incontournable pour les projets digitaux et comment en devenir un.

Le métier de consultant en transformation digitale.
Quel est son rôle au sein d’une entreprise ?

Hélas, être un as des tableaux Excel ne suffira pas. L’expertise d’un consultant sera inévitable pour un passage au digital.
Ce dernier dispose de nombreux points forts et connaissance vous seront fortement utiles. Sa mission est d’accompagner les entreprises dans la conversion de leurs processus métiers vers le numérique. Il procède en deux temps : la conceptualisation et l’opérationnalité.

Réaliser un audit et analyser les attentes du client

Lors de la conceptualisation, le consultant réalise un audit et analyse les attentes du client. Son analyse se base sur les processus de l’entreprise, son organisation ainsi que les outils qu’elle utilise.

Proposer un plan et des axes d’amélioration

Une fois le diagnostic validé, le consultant entreprend la phase de mise en œuvre. Il accompagne le client dans l’implantation des solutions proposées pour optimiser la performance de l’entreprise : c’est la phase d’opérationnalité. Cette phase peut inclure des tâches extrêmement variées, dans la mesure où, la transformation digitale implique des changements profonds en matière d’outils, de processus et de structuration. Ce peut être l’optimisation de la stratégie CRM, la mise en œuvre et le paramétrage d’une nouvelle plateforme CRM, la conception d’un site internet, d’une application, l’utilisation des données (data), le pilotage d’une campagne digitale, la création d’outils adaptés permettant le contrôle de gestion de l’activité marketing digitale de l’entreprise etc…

Former les équipes aux nouveaux outils et méthodes

Le métier de consultant nécessite de s’adapter sans cesse et comporte une large part d’humain. Il faut savoir convaincre de l’intérêt des changements opérés. Ces derniers amènent souvent le consultant à intervenir sur le mode de management existant afin de proposer une nouvelle organisation. C’est pourquoi le consultant en transformation digitale peut aussi être amener à former les équipes afin que les transformations soient acceptées mais surtout comprises de tous.

Le consultant peut aussi bien travailler pour un cabinet de conseil ou directement en entreprise. Nombreuses sont les organisations qui ont besoin d’une bonne mis à jour en matière de technologie. Et ce, dans tous les secteurs d’activité ! En plus d’être un réel atout pour les entreprises c’est un métier très porteur.

Devenir consultant en transformation digitale

Un métier où les journées ne se ressemblent pas, ça vous tente ? Avant tout, voici les qualités requises pour être un bon consultant.

Quelles sont les qualités d’un consultant en transformation digitale

Un leader dans l’âme

C’est inévitable : avoir une mentalité de leader ! Il sait conduire une équipe, fédérer, organiser, planifier, prioriser. C’est un manager et gestionnaire dans l’âme.

Un profil de communiquant

Dans le terme consultant il faut entendre « conseil ». C’est pourquoi un consultant se doit de maîtriser l’art de la communication (orale et écrite) et doit avoir un très bon sens relationnel. De plus, ses capacités à analyser et à synthétiser se doivent d’être excellentes. Il sait écouter son client, le séduire et le rassurer. La maîtrise de l’anglais est indispensable, dans la mesure où les missions du consultant en transformation digitale traitent souvent d’enjeux globaux et internationaux.

De bonnes capacités d’adaptation

Dans le monde du consulting, l’adaptation au client et à la mission est primordiale. Le consultant doit donc être en mesure de comprendre rapidement le contexte et mettre en application les bonnes pratiques. Il doit également être un excellent pédagogue capable d’adapter son vocabulaire pour être compris de tous.

Des connaissances techniques

Le consultant doit présenter des connaissances techniques sur les problématiques spécifiques sur lesquelles il travaille. En d’autres termes, le consultant doit comprendre et maîtriser le langage de tous les corps de métiers avec lesquels il est amené à travailler et doit souvent jouer le rôle d’intermédiaire entre les équipes, notamment les profils techniques (développeurs, ingénieurs…) Afin de répondre aux demandes en matière de transformation digitale des entreprises, il est primordial de se former constamment et d’être à jours dans ses connaissances.

Quelle formation suivre pour devenir consultant en transformation digitale

Pour devenir consultant en transformation digitale, une formation de niveau bac+5 est nécessaire. Les formations possibles sont très variées :

  • Master 2 Webmarketing, en marketing connecté et communication digitale, e-business et digitale marketing
  • Ecole de commerce avec une formation spécifique dans le digital marketing
  • Une école d’ingénieure avec une formation spéciale en digital

C’est un marché où il faudra se démarquer des profils trop généralistes lors des entretiens d’embauche. En effet, avoir suivi quelques années de formation dans le NTIC sera un plus non négligeable aux yeux des recruteurs. Pour devenir consultant en transformation digitale, comme l’entreprenariat et l’innovation technologique sont également utiles à maîtriser.

Le taux journalier moyen d’un consultant en transformation digital se situe entre 500 et 800€.

Un petit récap ? Télécharger votre fiche métier :

Categories:
Digital, ia
Tags:
Intelligence artificielle. Merci le progrès Robotique Top l'ia

Comments are closed

Copyright WATsNEXT 2021